40 Rue Ampère 61000 Alençon
02 33 32 12 47
AZNETWORK - Recherche et DéveloppementAZNETWORK - Recherche et Développement

Recherche et Développement

AZNETWORK investi en

AZNETWORK - Recherche et DéveloppementAZNETWORK - Recherche et Développement

Recherche et Développement

AZNETWORK investi en

Le projet Silver@Home

Recherche et Développement AZNETWORK : Logo Feder Europe projet Silver@Home

Silver@Home est un projet porté par AZNetwork, né de la collaboration entre des partenaires universitaires, le Laboratoire LTSI et le CIC-IT de Rennes, et les partenaires industriels AZNetwork et RF-Track. Il s’agit d’un projet FEDER, donc financé en partie par des fonds européens et de la Région Bretagne, qui a commencé en mars 2017. Silver@Home est une aide moderne au maintien à domicile imaginée par les seniors pour les seniors.

Silver@Home est une plateforme qui comprend un ensemble d’objets connectés comme une balance, un tensiomètre, un moniteur d’activité, notamment. Cet ensemble de capteurs permet au senior, via une application de télémonitoring, d’être acteur de sa propre santé et d’en suivre l’évolution.

 

Silver@Home répond également à une problématique primordiale pour les seniors : la prise en compte du risque élevé de chute, et l’importance d’une intervention rapide en cas d’alerte.

Recherche et Développement AZNETWORK : Projet FEDER/ANR

Le projet Silver@Home comprend le développement d’un capteur de détection de chutes, qui en cas d’alerte, à domicile ou n’importe où sur le territoire français, localisera la personne et préviendra les personnes référentes désignées par le senior. C’est l’un des points clés du projet. Ce capteur est développé en prenant en considération, tout au long du projet, la vision et les attentes du senior, puisque ce dernier est l’utilisateur final du dispositif.

Les données récupérées par Silver@Home sont envoyées vers AZNetwork, Hébergeur certifié ISO/IEC 27001-2013 et HDS ce qui assure une totale confidentialité de celles-ci. Le senior reste propriétaire de ses données, et choisit qui pourra y accéder.

Un accord de consortium a été signé en début de projet par l’ensemble des partenaires.

La première partie de ce projet a consisté à effectuer une étude d’acceptabilité auprès des seniors pour connaître les besoins réels, les attentes et les envies de ces derniers vis-à-vis de ce type de technologies. Cette étude a été suivie de travaux centrés sur des focus groupes senior et d’études en EHPAD dans le cadre d’un protocole de recherche hors loi JARDE.

Recherche et Développement AZNETWORK : Projet Silver@Home protocole EHPAD

Les alertes sont transmises « en temps réel » via une plateforme qui permet :

  • La création de comptes
  • La gestion de contacts pour un compte, avec coordonnées pour l’envoi d’alertes
  • La gestion de différents capteurs et leur liaison à un compte
  • La récupération des données des capteurs
  • L’affichage des messages envoyés par les capteurs RF Track.

Tous les comptes créés le sont anonymement et aucune donnée d’identification n’est récupérée.

Le projet Calliopé

Calliopé est la partie applicative de la plateforme de télémonitoring qui permet d’articuler tous les éléments de la plateforme, mais aussi ce qui va être utilisé par le senior : récupération des données de santé et d’environnement issues d’objets connectés stockage, analyse, visualisation, et tout le paramétrage nécessaire au bon fonctionnement de la plateforme. C’est aussi Calliopé qui va relier la partie suivi de santé par l’auto-mesure et la détection des chutes grâce au capteur portatif développé au cours du projet Silver@Home.

Cette application est destinée à récupérer et utiliser des données de santé à caractère personnel. Il y a donc des points critiques. AZNetwork étant agréé HDS depuis 2013, certifiée ISO/IEC 27001 pour son offre de services d’hébergement d’infrastructures dans le domaine des données de santé et certifiée HDS depuis 2019, elle est en mesure d’assurer la disponibilité, la confidentialité, l’intégrité et la sécurité de ces données hautement sensibles. Nous avons donc choisi un unique fabricant dont les capteurs couvrent l’ensemble des données de santé nécessaires aux finalités de Calliopé, et dont nous pouvons vérifier la fiabilité. De cette façon, nous maîtrisons l’intégration de ces capteurs ainsi que le devenir des données qu’ils récupèrent.

AZNETWORK - Logo projet Calliopé

Nous nous attachons à l’assistance de l’utilisateur dans l’emploi de la plateforme pour l’auto-mesure, son information quant à l’utilisation et à la destination de ses données personnelles, mais aussi quant à la fiabilité des mesures et résultats obtenus.

Cette plateforme a pour objectifs :

  • d’assurer un suivi régulier de l’évolution de la santé de l’utilisateur en informatisant et automatisant celui-ci,
  • de permettre la facilitation du maintien à domicile et/ou du suivi de maladies chroniques,
  • d’assurer la qualité du suivi de santé,
  • de prévenir une éventuelle dégradation de l’état de santé, et notamment un risque de fragilisation du senior.

Les données transmises par les capteurs devront passer par un ensemble de dispositifs qui géreront leur réception, leur tri, leur ordonnancement ainsi que leur anonymisation quel que soit le protocole (standard ou propriétaire) utilisé par le capteur source afin de se focaliser sur la donnée elle-même et non plus sur le capteur dont elle est issue. La problématique de la sécurité des données est l’un des points clés étudiés en 2019. Elle a abouti à la construction d’un PIA pour la plateforme globale de télémonitoring.

Recherche et Développement AZNETWORK : Visuel plateforme Calliopé

Le projet ANR ACCORDS

Recherche et Développement AZNETWORK : Logo ANR Projet ACCORDS

Le projet ANR ACCORDS (Approche Combinatoire de fonctionnalités COnnectées pour le Recueil de Données de Santé à visée multimodale) a débuté en mars 2018 pour une durée de 4 ans. Il  est réalisé conjointement avec la société RF Track et les partenaires académiques LTSI et CIC-IT de Rennes. Sa finalité est d’apporter à notre plateforme multimodale la capacité à prévenir une trajectoire de fragilisation chez le senior dans le cadre du maintien à domicile. Les deux axes de la fragilité identifiés sont issus des travaux de Fried et de Rockwood. Pour Fried[1] notamment :

AZNETWORK - Recherche et Développement : Projet ANR Accords

Table 1 : Critères de fragilité selon Fried (en rouge, les critères simples à suivre avec des objets connectés de santé)

Ce phénotype de fragilité a été déterminé grâce à l’étude « Cardiovascular Health Study » (CHS), réalisée sur un panel de 5 317 sujets de 65 ans et plus sur une durée de 4 à 7 ans. Une personne montrant 1 à 2 des symptômes est dite « pré-fragile ». Dans cet état de « pré-fragilité », il est encore possible de revenir à un état de robustesse si de la prévention est effectuée. C’est donc cette phase que l’on souhaite détecter au plus tôt grâce à l’utilisation d’objets connectés de santé afin de prévenir un état de fragilité, rarement réversible.

Plutôt que les symptômes de la fragilité en eux-mêmes, il serait plus adapté d’essayer de détecter les symptômes précurseurs, annonciateurs d’une potentielle future fragilité. Rothmen, Leo-Simmers & Gill, 2008. Dans cette étude, quatre facteurs prédictifs sont mis en avant, dont trois sont des critères du test de Fried, et le dernier est l’un des critères ajoutés par Rockwood :

  • La vitesse de marche,
  • La baisse de l’activité physique,
  • La chute de poids,
  • Le déclin cognitif.

AZNetwork a pu rédiger un protocole d’essai clinique dont le but est de constituer une base de données de mesures de paramètres physiologiques suivis sur deux années, chez des sujets volontaires sains susceptibles de se fragiliser (du fait de leur âge) pendant ces deux années. Une telle base de données n’existe pas à ce jour, c’est pourquoi il nous est indispensable d’effectuer ces expérimentations afin de pouvoir définir les paramètres physiologiques à considérer pour détecter au plus tôt la phase de fragilisation. Le protocole a fait l’objet d’une revue par le Comité de Protection des Personnes OUEST VI de Brest qui a émis un avis favorable à sa réalisation le 02/01/2020. L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé a été informée de ce projet de recherche le 10/01/2020. L’étude comprendra aussi qu’un questionnaire d’évaluation de la qualité du sommeil (Index de Qualité du Sommeil de Pittsburgh, PSQI). L’utilisateur devra effectuer lui-même les mesures (prise de poids sur la balance, prise de tension), ou porter le dispositif régulièrement (actimètre, capteur d’activité) afin que chaque objet connecté du dispositif puisse remplir sa fonction.  

Recherche et Développement AZNETWORK : Projet ACCORDS protocole